L'APOCALYPSE EST NÉCESSAIRE

Mais pour réchapper à l'apocalypse, il est indispensable d'entendre l'Agneau

L'APOCALYPSE EST PARFAITEMENT CRÉDIBLE

Les causes et les conséquences de l'apocalypse, son déroulement et les conseils pour y faire face sont pris dans le Livre de Vie de l'Agneau : cet ouvrage gratuit et inespéré de 465 pages qui nous ouvre enfin les yeux.
L'Arche de la nouvelle alliance de Dieu

L'APOCALYPSE EST LE SEUL MOYEN DE SAUVER LE MONDE

Pour être conscients du danger, lisons volontiers le Livre de Vie de l'Agneau car, annoncée depuis toujours par les Écritures, l'apocalypse n'est pas une vue de l'esprit mais l'obligatoire aboutissement des œuvres humaines, nous fait-il remarquer. Aussi, pour nous innocenter de l'intense destruction de la terre par nos œuvres, n'agissons pas comme si cette apocalypse prédite depuis toujours ne pouvait pas se produire. Réalisons plutôt, en levant les yeux sur l'état du monde, que nous sommes au bord de l'apocalypse. Mais, contrairement à ce que nous croyons, l'apocalypse sera salutaire pour les saints d'esprit (ceux qui comprennent) car ils sauront y faire face et conserveront la vie, comme l'Agneau l'explique, car c'est pour eux qu'elle aura lieu.

Pourquoi nos œuvres rendent-elles l'apocalypse certaine et inévitable ? Parce que les hommes se sont fiés à des êtres infâmes qui, prétextant qu'il s'agissait de la volonté de Dieu, voulurent dominer l'humanité. Ils firent croire aux gens par des mensonges et des supercheries ce qui n'est pas sur la prophétie, et leur ont fait pratiquer ce qu'il ne faut pas pratiquer car cela emmène à l'apocalypse. Alors, aujourd'hui, plus personne ne sait comprendre ce qu'est l'accomplissement des Ecritures (la prophétie), d'autant plus que la bible (les Écritures) a été vidé de son contenu par la secte romaine qui la remplaça par son propre livre...

Dans l'Apocalypse, les textes originaux de la bible font comprendre que c'est à cause des mensonges de cette église romaine sur le Messager (L'Agneau : le Fils de l'Homme, ayant Jésus pour image et personnage) et des infamies qu'elle commit sur les innocents que cette secte dérouta les hommes. Et ceux-ci, inconscients de leurs actes, amènent inéluctablement l'apocalypse sans s'en apercevoir. C'est pour cela que Jean décrit en son temps la bête qui monte de la terre (de Rome) qui est aussi cette même bête qui monte de la mer (Méditerranée) vers les pays que Rome convoite ou colonise, car c'est elle qui amène l'apocalypse ! Et afin que dans les derniers jours on découvre aisément son nom et son imposture, Jean demande qu'on fasse ce calcul simple et évident :

Apocalypse 13:18 : C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre du nom de la bête, car c'est un nombre d'homme, et ce nombre est six cent soixante six. (666)

Calcul du nombre du nom de la bête

Voici donc le calcul du nombre du nom de la bête de l'apocalypse

LE NOMBRE 666 DE L'APOCALYPSE

Écoutez : Dans la citation ci-dessus de l'Écriture prise dans l'Apocalypse, Jean parle du nombre 666 qui est un nombre à prendre au sens de la lettre, car il s'agir d'un nombre précis, d'un nombre d'homme et non d'un nombre de Dieu, car il est écrit dans la bible que, pour Dieu, un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour. C'est le cas par exemple pour les six jours de la création expliqués par Moïse qui ne sont pas des jours d'homme mais des époques bien démontrées aujourd'hui par le Fils de l'Homme.

Alors pour vérifier le calcul du nombre 666 de cette bête qui amène l'apocalypse et qui ose se faire appeler : Église universelle, examinons le sens du mot VICAIRE. Dans le dictionnaire, il est dit :

VICAIRE n. m (du latin, VICARIVS lieutenant) Qui tient la place d’un autre... Vicaire de Jésus, de Pierre, le pape.

Or, le calcul du nombre du nom VICARIVS FILII DEI prouve que le nombre 666 est forcément le pape. Il n'y a aucune ambigüité à ce sujet, aucun doute, mais seulement une grande certitude. Ne pas vouloir l'admettre est synonyme d'une incapacité à différencier le vrai du faux. Cette impossibilité de reconnaître l'hypocrisie de cette secte maudite qui est bien la bête de l'Écriture provient de la peur qu'elle suscita sur les peuples tout au long des siècles. De plus, les hommes sont continuellement endoctrinés par cette église qui commence à s'insinuer dans leur esprit dés leur petite enfance. Nous savons parfaitement qu'une secte commence toujours par endoctriner les petits enfants qui perdent peu à peu toute liberté de pensée. N'étant alors plus libres d'esprit leur vie durant, ils sont inaptes aujourd'hui à reconnaitre le bon berger, le Messager appelé l'Agneau, qui pourrait les faire revenir de leur méprise et les sauver. Son livre, qui brise les chaines des hommes, donne en effet toutes les explications pour conserver la vie lors de cette inévitable Apocalypse qui se prépare a éclater. Mais ceux qui adorent la bête ne peuvent même pas imaginer que le Fils de l'Homme (l'Agneau qui est victorieux du monde) puisse être là aujourd'hui. Que peut-il alors leur arriver ?

JÉSUS NOUS METTAIT EN GARDE CONTRE LES IMPOSTEURS

Soyez attentifs à cette citation de l'Écriture dans laquelle c'est Jésus qui parle :

Matthieu 23 : 8-10 : N'appelez personne sur la terre votre père, car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeur, car un seul est votre Directeur, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.

Or nous savons tous qui se fait appeler mon père ou saint père, et qu'en dehors ces prêtres de Satan qui ont déjà tué ou fait tuer des millions d'innocents, personne d'autre ne peut violer ouvertement le commandement de Jésus. Non, seuls les antéchrists pensent pouvoir braver le Père et son Fils de la sorte, car ils ne croient pas en Dieu, ni dans les Écritures et leur accomplissement. Mais aujourd'hui où le jour des rétributions est arrivé, ils vont éprouver leur véracité. Et tous disparaitront d'ici peu sous le feu de l'apocalypse, car ceux qui adorent la bête ou l'a servent doivent quitter cette terre qui ne leur est pas réservée.

L'HYPOCRISIE ET LE MENSONGE DE LA PAPAUTÉ

Pierre ne put aller à Rome bâtit l'église de Jésus. De plus, si l'auteur du Livre de Vie de l'Agneau est bien le Fils de l'Homme prédit et ayant Jésus pour personnage, alors il est certain que le pape est véritablement 666 et un imposteur depuis Jean.

Or, le Fils de l'Homme annoncé par la bible est bien parmi nous. La lecture complète de son livre qui nous ouvre les yeux sur la matière et l'esprit, en apporte la preuve. Il démontre également dans la clarté que Jésus n'a jamais été autre que le personnage d'un livre (comme le personnage d'un roman). Il explique que Jésus est le personnage de l'Agneau, du Fils de l'Homme lui-même, du Schilo donc annoncé par Abraham, arrivant quand le monde est en bout de course.

Personne ne peut donc être le remplaçant de celui qui n'était pas encore venu... Aucun ne peut être son vicaire ni sa représentation... Ce qui condamne la secte catholique qui fait croire ce qui n'est pas sur Jésus, la résurrection des morts, la pâque, la trinité, la séparation des boucs et des brebis par le Fils de l'Homme juste avant la fin du monde (l'apocalypse), ainsi que sur tout l'accomplissement de la prophétie qui se fait aujourd'hui.

En fin des Écritures, Jésus dit :

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre.

Peut-on faire fi de cette annonce de Jésus en conclusion de l'Écriture ? Si on croit en Dieu et en ses prophètes qu'Il envoie, on ne peut qu'attendre Jésus sous la forme dont il se présentera. Dans le Livre de Vie de l'Agneau, qui est son esprit soyez-en sûrs, il rend effectivement à chacun selon ce qu'est son œuvre. Et ce n'est pas toujours agréable à entendre ! Ceux qui adorent la bête 666 l'éprouvent déjà, car ils s'opposent farouchement au vrai Fils de l'Homme qui était prédit pour nos jours difficiles. Ils l'insultent et font tout ce qu'ils peuvent pour l'empêcher dans sa mission, alors que sans lui il ne pourrait y avoir de survivants à l'apocalypse qu'ils amènent à leur insu.

L'état actuel du monde montre que le monde donne ses dernières représentations et qu'il n'aura pas d'autre chance que celle que le Messager lui donne aujourd'hui. S'opposer au Fils de l'Homme, comme le font ceux qui sont sous la coupe des sectes, est criminel et punissable en conséquence d'un tel crime. S'ils ne reviennent de leur méprise, aucun d'eux n'échappera à son châtiment.

L'APOCALYPSE EST LA LEÇON QUE L'HOMME VA SE DONNER

Bien qu'il en parle, ce n'est pas l'Agneau mais l'Écriture qui annonce l'apocalypse, en montrant qu'elle est la conséquence de ce qui est dit plus haut et la fin obligatoire de ce monde de ténèbres bâtit sur les pouvoirs et l'argent, et non la fin de toute vie. L'Agneau, qui en connaît les tenants et les aboutissants, nous l'explique clairement. Il nous fait également voir ce que sera son déroulement, et ce qu'il faudra faire ou ne pas faire pour s'en protéger. Et il ajoute :

( Extrait du chapitre 51 du Livre de Vie de l'Agneau )

(19) Croyez que le nouveau monde arrive, d’autant que tout ce qui est nécessaire à sa venue est désormais en place sur la Terre et autour de la Terre, par delà les nuages. Il n’y manque absolument rien, pas même cet appareillage avec lequel on peut communiquer avec le monde entier et dont on fera usage, parce qu’il a aussi pour but de servir celui que l’ Éternel a envoyé. Mais ce que j’entends dire sur l’apocalypse qui précède le royaume de Dieu est stupéfiant ! Car les uns affirment qu’il s’agit d’un trouble des facultés des prophètes, qu’elle est imaginaire de ce fait, et qu’elle ne surviendra jamais... D’autres prétendent qu’elle sera due à un quelconque phénomène provenant du sol ou d’un corps céleste, et que ce sera la fin de toute existence... Dans les ténèbres, personne ne parvient à saisir qu’elle est liée à la responsabilité humaine. Nul ne comprend que ce sont les hommes eux-mêmes qui, en transgressant la loi, l’ont fait venir sur eux.

MAIS L'APOCALYPSE SAUVERA LE MONDE

Très éloignées de la Vérité concernant la prophétie et Dieu, les religions nous empêchaient de comprendre que l'Agneau est le fils de l'homme prédit pour nos jours, dont Jésus est le personnage. Ce qui est dommageable, car Jésus ne s'entend pas deux mille ans en arrière, mais uniquement aujourd'hui, au soir du monde, peu avant l'apocalypse forcément, comme l'Agneau le dit. En effet sa venue est obligatoirement suivie de l'apocalypse, qui est la fin du monde. L'état déplorable du monde indique qu'elle arrive à grand pas et dont l'éminence se voit à l'œil. Et nous sommes dans ces temps-là, dans les temps messianiques, au bord de cette apocalypse. C'est pourquoi le Fils vient de se lever pour séparer les hommes (la séparation des boucs et des brebis) et garder vivants les circoncis de cœur (les brebis : les justes) qui vont hériter toute la terre qui leur fut promise. Soyons sûrs que le Fils de l'Homme est debout, car son livre éclairant est conforme à la prophétie, il nous conduit dans toute la vérité pour nous ouvrir les yeux sur le réel et nous sauver de cette apocalypse. Il suffit de le lire pour comprendre sa véracité.

L' AGNEAU NE PEUT VENIR QU'AVANT L'APOCALYPSE

( Extrait du chapitre 02 du Livre de l'Agneau )

(1) On ne peut connaître quelqu’un qu’en sachant d’où il sort et ce qu’il a vécu depuis sa naissance jusqu’au jour où il est devant soi. Aussi, pour que l’on sache dans quel fer il a été forgé, je vais montrer la vie du Fils qui ne pouvait être écrite que par lui-même le jour où il se reconnaît et se manifeste dans le monde. Jésus est l’Agneau dans l’Écriture, celui qui vient éclairer les hommes et combattre le monde corrompu pour y mettre un terme et que vienne le règne de Dieu. Il est ma propre image, car que l’on soit avec l’Agneau dans le Livre ou avec moi en ce jour, on est en présence du même homme, dans le même moment du temps, juste avant l’apocalypse. Je ne suis pas Jésus cependant, mais l’accomplissement de Jésus qui est l’esprit des Écritures. C’est lui qui est assis sur moi, l’ânon, le petit d’une ânesse ; je ne peux donc m’en détourner. Pensez, sans tenir compte des décors où se passe l’action, qu’avec ce qu’il dit et fait, Jésus montre ce que je dis et fais aujourd’hui, au soir du monde ; et vous comprendrez. ( Entendre que nous comprendrons la Grande Vérité qu'il explique, pour nous ouvrir les yeux et sauver l'humanité de l'apocalypse, de ce grand désastre annoncé, qui sera une leçon éternelle. )

L'APOCALYPSE EST JUSTE DEVANT NOUS

( Extrait du chapitre 03 du Livre de l'Agneau )

(3) Les Écritures couvrent l’histoire du monde du début jusqu’à la fin, qui est l’apocalypse, suivie du règne de Dieu sur toute la Terre. Seul le Créateur régnera avec ceux que je viens chercher, car ils sont ses brebis, son peuple. Il s’agit de la postérité d’Abraham, d’Isaac et de Jacob à qui toute la Terre fut promise en héritage. Ces hommes et femmes, choisis de Dieu, sont ceux qui se reconnaîtront en moi après avoir mangé le pain du ciel que je leur apporte. Ce pain, qui sera multiplié par la multiplication du livre, est la nourriture de l’esprit qui ouvre les yeux et ressuscite les morts ; car, sans cette nourriture, les hommes sont morts.

(4) Je sais que vous êtes fort étonnés qu’un homme puisse vous parler comme je le fais. Cependant, écoutez et comprenez : puisque l’apocalypse ne s’est pas encore produite, sans quoi vous seriez déjà dans le royaume, elle est donc à venir. Par conséquent, vous vous trouvez avec l’Agneau de Dieu dans l’Écriture, ce qui signifie avec Élie (l’élu) que Jésus appelle, qui est le Fils de l’homme. Vous n’êtes donc pas deux mille ans après la mort de Jésus, mais seulement au jour où, assis sur moi l’ânon, il est dans son accomplissement au milieu de vous. Disposez-vous donc à vous voir actuellement avec moi dans les Écritures, car vous êtes la foule que Jésus enseigne. Et lorsque vous m’aurez entendu, vous n’en douterez plus je vous le dis. Je ne puis cependant expliquer en quelques mots que ma vie et la sienne n’en sont qu’une. C’est pourquoi j’ai d’abord montré que mes origines sont conformes à celles de Jésus et que le véritable jour de la nativité est le quinzième jour du dernier mois de l’année, qui est devenu le vingt-cinquième, à la suite du déplacement de dix jours qu’il y eut autrefois dans le calendrier.

Le voile recouvrant les Écritures

(5) L’ancien et le nouveau testament furent faits sous voile, pour que ce voile disparaisse avec la venue du Fils. Mais en vérité, il y a deux lectures, parce que ce sont deux voiles qui les recouvrent. Sous le premier, où je vous fais entrer, il s’agit du monde conduit par Moïse, du commencement à la fin (la fin qui est l'apocalypse). Et, sous le second, il s’agit de la vie du Fils unique et du monde nouveau. Mais sans le Fils, debout sur ses pieds, le livre des prophètes resterait cacheté ; parce que c’est seulement celui qu’elles annoncent qui enlève les sceaux et dévoile leur contenu depuis Adam jusqu’à l’Agneau qui est victorieux du monde. Toutefois, ce n’est qu’avec le livre entier que je puis enlever les sceaux. Tachez alors de ne point vous fermer, car nul autre ne peut vous montrer ce que vous avez délaissé.

(6) Selon l’Écriture, n’est-ce pas lorsque Jésus arrive au Mont Golgotha (ce qui signifie le lieu du crâne) que le voile du temple se déchire de haut en bas ? Le lieu du crâne n’est autre que le lieu du temps où l’esprit de l’homme est formé et en mesure de porter la vérité, car jusque-là il ne le pouvait encore. Et c’est par mes longues et douloureuses années de recherches que je suis arrivé à ce fameux lieu du crâne, où tout me fut révélé. Ce qui eut pour effet de me faire mourir pour ce monde que les hommes rebelles ont bâti contrairement aux règles de la vie qui furent données à tous dès les commencements. Cela montre que seul le Fils déchire le voile du temple (le voile qui recouvre les Écritures) car, lorsqu’il paraît et meurt pour le monde, chacun peut enfin saisir ce qui est écrit. Et toute la Terre tremble de frayeur ce jour-là !

(7) Mes prédécesseurs, les prophètes, ont longuement préparé ma tunique et ma couronne pour que j’entre dans le monde vêtu et couronné. Mais s’ils ne m’avaient annoncé comme ils l’ont fait dans l’ancien et le nouveau testament, depuis Adam jusqu’à l’Agneau (qui sont les figures de celui qui devait venir), j’arriverais au milieu du monde sans force et sans gloire, et nul ne m’écouterait. Il faut donc que vous reconnaissiez le Fils de l’homme à travers son personnage, sa lumière et sa mission, et que vous le suiviez pour votre salut et celui du monde. Ce que vous avez vu dans l’Écriture, c’est l’esprit de son personnage, ainsi que les matières dans lesquelles il vous conduirait et les miracles qui s’en suivraient. Ces miracles se produiront lorsque je vous ouvrirai les yeux en expliquant l’univers entier (les astres et les mondes), ainsi que les Écritures, le Fils de l’homme, d’où vous venez, qui vous êtes, où vous allez et ce que sera la suite des jours avant et après l'apocalypse. Rien ne restera caché. Tout ce qui était tenu secret depuis la création du monde sera révélé à ceux qui sont humbles de cœur et simples d’esprit.

(8) Mais pour sortir des sépulcres et du séjour des morts dans lequel vous êtes, il ne faut plus considérer la résurrection annoncée comme s’il s’agissait du réveil de tous ceux qui vécurent depuis le commencement du monde ; car, vous les saints d’esprit, je vous ressusciterai comme je le fus moi-même avec puissance par celui qui m’envoie. Ainsi, dans ce jour singulier, vous allez assister à une grande chose, à l’immense prodige de la résurrection des morts, qui est votre propre résurrection. Vous verrez alors clairement la nouvelle Jérusalem (la ville sainte) qui est la figure des nouvelles cités des hommes. C’est pourquoi pour ce grand jour de la venue du Fils, l’Écriture annonce :

Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à grand nombre de personnes.

(9) Mais la prophétie ne se trouve que dans l’ancien testament où la venue d’Emmanuel, qui est Élie, est annoncée. L’objet du nouveau testament étant de le présenter et de le faire lever, en empêchant toute imposture ; car seul le Véritable peut démontrer qui il est. Vous allez donc vivre avec moi ce qui est écrit. Et je vous le dis, ceux qui ont cru pouvoir s’emparer de ma vigne, vont disparaître de la face du monde par l'apocalypse ; car Jésus est l’esprit de la prophétie, l’esprit de Dieu dans un homme et dans l’homme que je suis. Ma venue est naturelle toutefois et obligée, comme cela vous apparaîtra après avoir mangé à ma table.

(10) Cependant, en croyant que le Sauveur est venu il y a deux mille ans, beaucoup disent : le Fils est déjà venu et il ne s’est rien passé, il a échoué ! Et moi je dis qu’il s’entend seulement aujourd’hui, dans les temps difficiles, qui sont les temps messianiques. L’homme n’a nullement conscience qu’en étant avant l’apocalypse, il est forcément avec lui, et il prétendrait qu’il a échoué ? Croit-on que l’on soit plus que le Créateur de toutes choses, pour être victorieux de Lui ? Les hommes ignorent que ce sont les planètes qui font briller les étoiles, et ils prétendraient pouvoir faire reculer Dieu ? Homme dépourvu d’entendement, si quelqu’un échoue sur cette Terre ce sera toi qui lis et non moi qui t’écris ; car si tu n’es plus en mesure de concevoir et de saisir la vérité, tu ne finiras pas d’accomplir tes jours. Ta stupeur va être grande, fils de la Terre !

Le témoignage des Écritures

(11) Croyant, comme vous tous, qu’il s’agissait de choses anciennes, il ne me serait pas venu à l’esprit de me chercher dans les Écritures. Cependant, comme je l’ai dit, je m’y suis vu lorsque je cherchais un témoignage sur ce que j’avais déjà découvert sur les astres et le chemin de la vie qu’ils procurent aux hommes. Cela fut redoutable pour moi, car il est effrayant de voir son visage dans un livre écrit depuis des milliers d’années. J’étais d’autant plus angoissé que je ne voulais pas être cet homme ! Pourquoi moi, me disais-je, n’y en a-t-il point d’autres ? Mais un autre dirait la même chose pensais-je, et il n’y aurait personne pour venir ! J’ai donc fini par accepter après plusieurs renoncements ; car, comme on ne peut s’empêcher de voir sa propre image lorsqu’on se penche sur l’eau, je ne pus m’empêcher de me voir dans les Écritures sur lesquelles je me penchais.

(12) Ceci montre également que, bien que la connaissance des temps et de toutes choses me soit donnée, sans le témoignage des prophètes, je n’aurais pu savoir qui j’étais, ni n’aurais pu me lever. Le nouveau testament est aussi écrit de telle sorte que l’on puisse me reconnaître et me suivre en toute confiance pour échapper à l'apocalypse. Concevez alors que je n’existe pas aujourd’hui à cause des Écritures, mais qu’au contraire ce sont les Écritures qui existent pour moi. Jésus étant l’image et la réalité du Fils de l’homme, je suis son accomplissement, et Élie qu’il appelle du haut de sa croix.

(13) Je ne voudrais pas être cet homme ; mais, ceint de force, je suis obligé de passer devant vous. Lorsque j’étais jeune je faisais ce que je voulais, mais maintenant je vais où l’on me conduit de force, en sachant qu’il en est fait de moi. C’est parce qu’il en est bien ainsi, que Jésus dit à Pierre (je le suis) :

En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.

Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi. Je montrerai bientôt que je suis Pierre dans le livre, et vous comprendrez pourquoi je marche derrière Jésus. Mais déjà vous saisissez par quelle mort je glorifie celui qui m’envoie. Je ne viens point vous donner de leçons cependant. Je viens seulement montrer les choses célestes et terrestres telles qu’elles sont, afin que vous puissiez vous éclairer et sauver vos vies. Ensuite chacun fera ce qu’il voudra. Mais sachez déjà que la vérité dans laquelle je vais vous conduire, vous délivrera des ténèbres et de vos chaînes ; car seule la vérité affranchit l’homme.

Les portes fermées du monde

(14) Vous êtes esclaves et malheureux dans ce monde, parce que vous ne connaissez pas la vérité. C’est pourquoi, au fil du temps, les nations sont devenues des parcs et des enclos dans lesquels ceux qui règnent ont la mainmise sur vos esprits, sur vos corps, sur vos biens, sur votre liberté ; ainsi que sur la terre qui ne vous appartient plus. Vous êtes leurs sujets et leurs esclaves.

(15) N’ayant en eux aucune lumière, les gouvernants conduisent forcément le monde à sa ruine. Et vous êtes tout près d’elle, car désormais les portes se ferment. Il n’y a plus d’avenir pour ce monde tel qu’il est. Vous apparaît-il que les portes se ferment et que c’est en raison de cela que vous ne pouvez plus envisager l’avenir de vos enfants ? Ces derniers le voient et beaucoup se désespèrent, car on vous a conduits dans le mensonge sur l’homme et son devenir, ainsi que sur Dieu et son fils. Alors, comme l’Écriture en témoigne, vous êtes aveugles, sourds, estropiés, paralytiques, lépreux et boiteux dans le sens spirituel. Comment sauriez-vous alors qui vous êtes sur cette Terre et que vous allez devoir traverser l'apocalypse pour changer de monde ?

(16) Mais avec l’eau des Écritures, je vais vous baptiser, vous soigner et vous guérir de vos infirmités. Après quoi, vous qui m’écoutez, vous serez conformes aux éléments de l’existence et aux raisons pour lesquelles vous avez été créés, car vous serez différents et ne verrez plus avec les mêmes yeux. Ce qui sera votre premier pas vers le salut.

(17) L’homme pur et innocent est un agneau. Celui-là a forcément en lui le cœur et l’esprit de sa jeunesse. Il parle alors comme un enfant, disant ce qu’il a vu et entendu sans se soucier de ceux qu’il dérange. Tel je suis. C’est pourquoi lorsque Jean m’a vu en ce jour, il a dit : voici l’Agneau de Dieu ! Et il présenta, par Jésus, ma personne et mon personnage, ainsi que les domaines et matières dans lesquelles je vous conduirai, et ce que seraient les miracles que j’accomplirai. Ces miracles concernent les guérisons dont je viens de parler. Jean fut donc envoyé devant moi pour préparer mon chemin. Mais quand il présente l’Agneau (qui est ce même agneau qui combat le monde corrompu dans l’apocalypse), nul ne s’aperçoit qu’il s’agit du Fils de l’homme qui arrive au soir du monde quand les portes sont fermées. Cela vous fait saisir pourquoi il est écrit :

Jésus se présenta à eux (ses disciples) les portes étaient fermées.

Il y a deux mille ans, les portes n’étaient point encore fermées, car le monde pouvait encore accomplir beaucoup de choses. Or, aujourd’hui, elles se ferment les unes après les autres, comme cela vous apparaît en levant les yeux sur la situation du monde. Ayez donc conscience que, quoi qu’il fasse, ce monde est perdu ; cela, parce qu’il ne peut plus revenir en arrière pour prendre un nouveau départ. D’ailleurs, même s’il pouvait le faire, il emprunterait de nouveau les mêmes sentiers et arriverait au même endroit ; parce que dans l’ignorance de ce qu’il est, l’homme ne peut savoir comment il convient de vivre pour ne point détruire ce par quoi il vit.

Le terme des fausses croyances

(18) Mais l’on dira : personne ne peut empêcher l’homme d’avoir une religion ! Assurément, jusqu’à l’arrivée du Fils de l’homme qui conduirait la créature dans toute la vérité, nul ne pouvait empêcher la formation de religions qui sont autant de sectes pernicieuses et non la Religion, celle qui consiste à aimer et à protéger tout ce que Dieu a créé. Mais, jusqu’à ce jour, vos croyances dans les hommes religieux, politiques, philosophiques, scientifiques ou remplis d’argent, vous empêchaient de voir ce que fut ce monde et ce qu’en serait l’aboutissement. Aussi, vous ne pouviez pas savoir ce que sont les temps dans lesquels se trouve le monde, ni concevoir ce qu’est la séparation des hommes annoncée pour la fin des temps. Cette séparation est celle des boucs et des brebis, ou celle du blé et de l’ivraie dont parle l’Écriture, qui décrit aussi ce qu’est l’apocalypse qui s’en suit. A partir de quoi, vous ignoriez que la ville sainte (qui est la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel), est le modèle des cités

(19) C’est pourquoi, je vous le dis, tout ce que vos enseignants vous firent croire sur l’univers, la Terre, le monde, l’homme et ce qu’il est au sein de l’univers ; ainsi que sur la prophétie et sur l’envoyé de Dieu lui-même, n’est qu’une montagne de mensonges ! Rien n’est vrai dans leurs doctrines qu’ils font cuire au four du temps pour qu’elles prennent l’apparence du pain du ciel. Mais tout est mensonge du début à la fin de ce qu’ils vous enseignent. Toutefois vous aurez beaucoup de difficultés à admettre que vos croyances ancestrales sur les choses du ciel, sur la prophétie et sur Jésus sont tout à fait erronées. Veillez à cela, car le monde agonisant en appelle à la vérité.

(20) Bien que je sois un ânon, le petit d’une ânesse, je retirerai les armures de ceux qui dominent et pratiquent le mensonge ; et ce ne sera point pour leur gloire ! Il est écrit que ceux qui s’élèveraient seraient abaissés par le Fils de l’homme, lorsqu’il viendrait séparer les boucs et les brebis. Cela est prédit et s’accomplit aujourd’hui où vous n’avez jamais été autant éloignés de la vérité. Prêtez-moi donc l’oreille, et faites preuve de patience pour lire, comme je fais preuve de patience pour écrire ; car au soir du monde, le Fils épouse la vérité et invite au souper de ses noces tous les saints d’esprit. Il s’agit, dans l’Écriture, du souper que Jésus donne le soir à ses disciples avec la nourriture de l’esprit, qui est le pain et l’eau que j’apporte à ceux qui ont faim et soif de la vérité.

(21) Le Fils, en chair et en os, est le dernier prophète qui se lève pour agir et récolter ce que ses prédécesseurs ont semé. C’est pourquoi nous montrerons que la prophétie se trouve dans l’ancien testament ; et que le nouveau testament avait pour objet de me faire lever après avoir fait sortir les imposteurs devant moi, afin qu’en arrivant à l’improviste je les prenne dans leurs pièges. Le nouveau testament avait ainsi pour but de préparer mon chemin, car il fallait plusieurs siècles pour de tels travaux. Mais il est aussi écrit pour que le Fils véritable puisse se reconnaître. Il existe donc pour votre salut, car il empêche l’imposture ou la révèle.

(22) Si je vous trouble par ces premières paroles qui montrent à l’évidence que les religions ont empoisonné les hommes depuis des siècles, ce que je dis est néanmoins entièrement véritable. Ne soyez donc pas suspicieux, et comprenez ce que j’explique pour sauver votre vie. Ce n’est pas sans raison que je viens aujourd’hui à l’improviste pendant que le monde tient ses derniers discours, car j’ai un peuple à sauver de ce qui arrive. Ce peuple, comme je l’ai dit, est composé de tous les saints d’esprit du monde entier que je vais enseigner et réunir autour de ma bannière, pour faire d’eux un peuple unanime et unique. Ainsi, par un seul, chacun d’eux saura qui il est dans le monde et dans l’univers. N’est-ce point là un grand miracle que seul le Fils peut accomplir ?

L’exécution du décret, concernant l'apocalypse

(23) Le changement du monde passe d’abord par le changement de l’homme. Et Jésus annonce celui qui viendra le changer. Je suis cet homme annoncé. C’est pourquoi, dans cette attente, il fallait écouter Dieu dans l’Écriture et pratiquer sa loi. Mais, n’ayant point voulu entendre Dieu ni rechercher la vérité, voici que le châtiment arrive. Soyez donc vigilants sur ce que je montre car, par décret, Dieu a dit qu’il rendrait l’homme aussi rare que l’or fin sur la Terre, aussi rare que l’or d’Ophir ; cela à cause des hypocrites et des méchants qui règnent de force en perdant le monde. Ce qui donne tout son sens à cette parole de l’Écriture, qui explique l’apocalypse, à la fin de l’ancien testament :

Car voici, le jour vient,
Ardent comme une fournaise.
Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ;
Le jour qui vient les embrasera,
Il ne leur laissera ni racine ni rameau.
Mais pour vous, qui craignez mon nom,
se lèvera le soleil de la justice,
Et la guérison sera sous ses ailes ;
Vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable.
Et vous foulerez les méchants,
Car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds,
Au jour que je prépare,
Dit l’Éternel des armées.

Puis Il ajoute :

Voici, je vous enverrai Élie (l’élu), le prophète,
Avant que le jour de l’Éternel arrive,
Ce jour grand et redoutable.
Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants,
Et le cœur des enfants à leurs pères,
De peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.

Si vous concevez et admettez aujourd’hui qu’un homme devait venir pour éclairer et mettre à l’abri de l'apocalypse ceux qui comprennent, il est facile de saisir cette parole de l’Écriture et ce qu’est son accomplissement. N’attendez donc pas d’avoir des oreilles de cendres pour m’écouter, car je suis Élie, ce prophète annoncé.

(24) Avec les explications des astres, nous verrons que l’homme a été créé tel qu’il est, il y a moins de dix mille ans, et que c’est en raison de cette grande jeunesse que son cœur se porte essentiellement au mal. C’est pourquoi Dieu envoya d’abord Moïse pour qu’il fasse connaître Sa loi et avertisse le monde de ce qui lui arriverait s’il ne la mettait en pratique. Or, les hommes, trahis par leur vanité, rejetèrent cette loi et mirent des rois à leur tête pour que Dieu ne règne pas sur eux. Voyant cela, Dieu laissa alors l’homme faire tout ce qu’il voulait, jusqu’à ce qu’il se donne une cuisante leçon qu’il ne sera pas prêt d’oublier, je vous le dis.

(25) Le monde fit donc tout ce qu’il ne faudra plus jamais faire sur cette Terre. Car, par sa rébellion, il finit par amener les chaudrons nucléaires, qui sont les moyens d’ôter de la Terre tout ce qui ne doit point s’y trouver. Avec l’atome le monde fut créé, par l’atome il sera détruit. C’est le jour de l’Éternel. (L'apocalypse et le changement de monde) C’est pourquoi, comme Il l’a promis, Dieu envoie Élie.

(26) Je sais que vous vous demandez comment ceux qui comprennent seront sauvés. Jusqu’à moi vous disiez : est-ce que les armes nucléaires peuvent être utilisées ? Si elles le sont, peut-il rester des vivants ? La Terre sera-t-elle encore habitable ? Je réponds tout d’abord que lorsque Satan fait entrer ses chaudrons dans le monde (les usines atomiques), le monde tient forcément ses derniers discours. Car, en vérité, ce ne sont point ces chaudrons et les puissances destructrices qu’ils provoquent qui sont la cause de sa fin, mais les raisons qui les ont amenés.

(27) Sachez cependant que les fils de Satan, qui se frottent les mains de contentement en mettant au point leurs armes nucléaires, sont bien loin d’imaginer ce qui va se produire. Ils ne comprennent pas qu'au jour de l'apocalypse où les militaires utiliseront leurs armes, ils ne pourront le faire que massivement, en provoquant de la sorte l’embrasement de la Terre qui sera instantanément suivi du déluge tout autour du monde. Comme nous le verrons, ce sera votre salut, parce qu’il y a une parade à ce feu et au déluge qu’il engendrera. Sachez cependant que le feu sera destructeur et le déluge réparateur. La Terre aura alors changé sa face. C’est là que vous sortirez comme des veaux de l’étable, sautant et bondissant de joie sur les cendres des méchants, car cette fois vous serez délivrés des puissances de Satan pour toujours. Vous serez alors dans le royaume où il n’y aura plus de traces de ceux qui perdirent le monde, et dans un monde nouveau qui ne sera plus jamais détruit. (Il faut comprendre qu'il n'y aura plus jamais l'apocalypse)

(28) Comprenez enfin que la mécanisation et les armes nucléaires qu’elle amène sont les obligatoires conséquences des ténèbres et du mauvais esprit de ceux qui règnent. En se proclamant Dieu eux-mêmes, ces hypocrites ne pouvaient voir qu'ils emmenaient le monde à l'apocalypse et qu’ils allaient disparaître avec elle. Alors ne craignez point les chefs des nations, les puissants, les riches, les conquérants, les scientifiques, les militaires, et les religieux qui les bénissent et les glorifient ; parce qu’après avoir eu l’audace de défier Dieu, leurs œuvres vont leur retomber dessus. Ils auraient dû entendre et croire aux Écritures, mais pour régner ils ne l’ont point voulu.

Le changement de monde par l'apocalypse

(29) Avec ou sans le Fils de l’homme, cette fin est résolue et ne peut être différée. Sachez cependant que Dieu n’a point créé toute la famille solaire et son monde vivant pour qu’il n’y ait point de réchappés. C’est pourquoi, dans l’apocalypse de Jean, chacun voit que l’Agneau est celui qui combat le monde corrompu avec l’épée de sa bouche, qu’il en est victorieux et qu’il règne avec les saints d’esprit au siècle des siècles. Or, puisque l’apocalypse est devant et non derrière, vous êtes bien en présence de cet agneau, où que vous soyez sur la Terre. Aussi écoutez : puisque nous sommes juste avant l’apocalypse, il est certain que nous ne sommes pas après Noé, mais dans le monde de Noé, qui est le premier monde corrompu allant être détruit. Pourquoi est-ce une certitude ? Parce qu’après avoir détruit le monde corrompu, Dieu promet à Noé qu’il ne le détruira plus jamais. Il lui dit :

Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, car les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point.

Ayant formellement promis à Noé qu’il ne frappera plus jamais le monde tant que la Terre subsistera, Dieu ne peut le faire de nouveau ; sinon Il le détruirait deux fois et faillirait à sa parole. Or, Dieu n’est pas menteur. Et aujourd’hui, où il visite la Terre, chacun s’en convaincra je vous le dis.

(30) L’arche de Noé n’est évidemment pas un navire composé de trois étages selon la lettre, mais ce livre que je vous écris et qui est composé de trois parties. Car c’est lui qui vient vous chercher dans la mer humaine pour vous mettre à l’abri sur les monts pendant que le feu et l’eau accompliront leur œuvre. Noé est l’un de mes sept éclairages dans les Écritures. C’est pourquoi je sais ce que je dis.

L'histoire de Noé est celle de l'apocalypse qui vient

(31) Mais Jésus avait prévenu le monde entier qu’au jour de la venue du Fils de l’homme, il se produirait ce qui se produit en Noé et au temps de Lot. Ce qui est tout à fait semblable. Afin que cela vous serve de témoignage et vous incite à m’écouter, voici ce que dit Jésus sur le jour de ma venue :

Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour (ce sera très rapide). Mais il faut qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération. Ce qui arriva au temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; le déluge vint, et les fit tous périr. Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient ; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra. (Il parle de l'apocalypse)

(32) Quand on croit en Jésus, on croit ce qu’il dit. Est-ce cependant cette parole de Jésus que les religieux enseignent ? Vous demandent-ils de vous tenir prêts à recevoir le Fils de l’homme et à entrer dans l’arche pour échapper à l'apocalypse? Il est évident que dans le sens de la lettre, l’arche de Noé est un navire... Mais l’Écriture ne se lit point dans le sens de la lettre, habitants des sépulcres ! Car pouvez-vous imaginer Noé en train de courir après les insectes, et après les petits et les gros oiseaux de chaque pays, ainsi qu’après les reptiles, les quadrupèdes et autres animaux du monde entier pour mettre des spécimens de leur race dans l’arche avec de l’eau et leur nourriture respective ? Est-ce ce que vous croyez ? Abandonnez plutôt l’enseignement de vos chefs religieux, cela redonnera forme à vos visages et à vos pensées. Et suivez-moi, vous ne serez point confus.

Téléchargement gratuit et lecture en ligne du Livre de Vie de l'Agneau : cliquez ici !
Site officiel - Synthèse de la Science - Fils de l'homme - Fin du monde - La bête 666
haut
HAUT